,

Vidéoclip sans budget ? C’est possible !

Vous avez un groupe et vous rêvez de produire un vidéoclip mais vous n’avez pas un rond ? Oui c’est possible de produire un vidéoclip sans budget. Je ne fais pas partie de ceux qui vont vous faire sentir mal de vous auto-produire. Attention, je ne suis surtout pas en train de vous conseiller d’offrir 100$ à un professionnel de la vidéo qui en charge 5000$ non plus. Mais on va se le dire, si votre groupe n’as pas de budget pour une vidéo, vous n’êtes pas non plus son client cible.

 

Maintenant que ça c’est réglé, voici quelques idées et conseils pour réaliser un clip à peu de frais.

 

1 : Utiliser son cellulaire

 

Les cellulaires ont des caméras plus que décentes depuis bon nombre d’années. Un si petit capteur ne permette pas d’avoir un « bokeh », l’effet de flou derrière le sujet qu’on trouve tous si beau, mais un éclairage bien pensé et suffisant produira une image superbe. Ce qui est important si on filme avec son cellulaire c’est d’avoir le contrôle manuel des réglages pour éviter un changement soudain dans l’image. On y retrouve même plusieurs apps de montages qui semblent bien fonctionner. Voir la chaine Youtube de Christopher Bard, un jeune musicien plein de ressources qui a réaliser plusieurs de ses vidéos sur son cellulaire. 

 

2 : L’éclairage change tout

 

Comme je disais au paragraphe précédent, un éclairage suffisant et bien pensé change tout. C’est vrai pour tous les types de caméra. Allez fouiller chez grand-maman pour lui emprunter toutes ses lampes vintages avec des abat-jours qui “look great”. Il faut seulement faire attention à bien contrôler la température de couleur des ampoules qu’on y mettra. La température de couleur, en degrés Kelvin, c’est un info qu’on retrouve sur les boites d’ampoule qu’on achète. 2000K produits une lumière très orangé comme une bougie tandis que 6500K seras plus bleuté. Si on veut s’en tenir à une lumière plutôt naturelle ou neutre, on se positionne plutôt près de 4000K.

 

Le documentaire musical de Bo Burnham : Inside illustre bien comment il est possible de créer des décors fascinants en utilisant une pièce de sa maison. Sur la photo ci-jointe, on y voit une projection de la forêt derrière lui ainsi qu’une petite lampe qui fait office de feu de camp.

 

3 : Une idée de vidéoclip simple

 

Un vidéoclip très simple met souvent l’emphase sur les paroles de la chanson. On peut se servir de ce concept à son avantage. Si je prends en exemple le vidéo “Yellow” du groupe Coldplay, on y voit pendant plus de 4 minutes le chanteur, au ralenti, sur une plage qui nous chante sa chanson. Il faut seulement avoir une idée claire de où on veut diriger l’attention. Il existe une panoplie d’idées facilement réalisables:

 

  • Assis dans une boîte de camion qui avance tranquillement pour filmer l’artiste dans la rue.
  • Faire un montage de vidéos libres de droit, qu’on projette ensuite sur quelqu’un pour avoir un effet un peu plus “dreamy”
  • Asseoir quelqu’un à la noirceur et utiliser le mouvement d’une lumière pour révéler la personne périodiquement.

 

Vidéoclip de la chanson Yellow du groupe Coldplay

 

4 : Le montage

 

Si on espère produire un vidéoclip à très peu de frais, il est presque essentiel d’en apprendre un peu sur le montage vidéo et la magie qu’il renferme. Il existe d’ailleurs un logiciel utilisé dans les plus grandes productions qui est gratuit, Davinci Resolve. Ensuite, on se fait un bon café et on écoute des tutoriels sur Youtube ou bien suivre une formation un peu plus complète sur des plateformes telles que Udemy, Skillshare ou encore Lynda. Ces formations sont très souvent à rabais.

 

Je ne fais qu’effleurer le sujet ici car au final c’est votre créativité qui est l’élément le plus important. N’oubliez pas que peu importe le budget, on pardonne facilement une image de moindre qualité si le contenu est intéressant.

Partagez

Facebook
Twitter
LinkedIn

Pourrais aussi vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *